Listao | Guide des espèces

Listao

Katsuwonus pelamis


www.zeevruchtengids.org/fr/listao

Ceinture tropicale des trois océans : Pacifique, Atlantique et Indien 

  • Canne

  • Filet maillant

  • Ligne

  • Palangre

  • Senne

  • Aucun élevage

 


Dernière mise à jour : janvier 2022

 

BIOLOGIE 

  • FAMILLE : Scombridae.
  • TRAITS DISTINCTIFS : Dos bleu sombre ou violacé uniforme, 4 à 6 rayures longitudinales sur le ventre.
  • HABITAT : Espèce pélagique qui vit dans les eaux chaudes (> 20°C) et à salinité élevée, jusqu’à 250 m de profondeur.
  • ALIMENTATION : Céphalopodes, crustacés et poissons.
  • MATURITÉ SEXUELLE : Océan Atlantique : 45 cm LF (1) (1-2 ans/femelle). Océan Indien : 41-42 cm LF (1-2 ans/femelle). Océan Pacifique : 49-63 cm LF (1 an/femelle).
  • PÉRIODE DE FRAI : Tout au long de l’année dans les eaux équatoriales et du printemps au début de l’automne dans les eaux subtropicales.
  • LONGÉVITÉ : 5-6 ans.

 

La croissance du thon listao se déroule en deux phases : il atteint rapidement 35 cm en 1 an puis il continue sa croissance et peut mesurer 80 cm et peser 12 kg à l’âge adulte. Espèce grégaire qui vit en banc, soit libre soit associé à des objets flottants.

 

PÊCHE

Le thon listao, appelé également « bonite à ventre rayé », est l’espèce de thonidés la plus pêchée au niveau mondial (2,5 millions de tonnes par an en moyenne depuis 2000, soit la moitié du volume total de thons débarqués dans le monde, toutes espèces confondues).

Se déplaçant proche de la surface, le thon listao est principalement pêché à la senne. Cette technique s’est développée dans les années 70 dans la zone Atlantique tropicale orientale puis dans l’ensemble des zones tropicales des différents océans dès les années 80. Ce type de pêche cible les thonidés en particulier mais est très peu sélectif. Le thon listao est également pêché à la canne par certaines pêcheries comme celles des Maldives et du Brésil.

Le thon listao est l’espèce de thon dominante sous les DCP (2) où il est capturé en association avec des juvéniles d’albacore, de thon obèse et avec d’autres espèces comme les raies et les requins. Environ 60 % des prises mondiales sont réalisées sous DCP, mais cette valeur peut atteindre plus de 80 % en Atlantique et dans l' océan Indien où les captures en bancs libres sont devenues très rares. Dans le cas du listao, la plupart des individus pêchés sous DCP sont déjà matures.

Les captures de listao (3 161 308 tonnes en 2018) proviennent essentiellement de l’océan Pacifique (71 %), puis de l'océan Indien (19 %) et de l’océan Atlantique (10 %).

Le principal pays pêcheur est l’Indonésie (370 417 tonnes en 2018), qui pêche surtout dans le Pacifique Centre-Ouest.

La flotte européenne représente 9 % des débarquements mondiaux (287 759 tonnes en 2018) ; la majorité de ses débarquements provenant de l’océan Indien (187 844 tonnes en 2018). L’Espagne est le principal pays pêcheur européen de thon listao (197 701 tonnes en 2018) devant la France (77 852 tonnes en 2018). La Belgique ne cible pas cette espèce.

 

 

 

 

Le thon listao représente à lui seul 58 % des captures mondiales de thonidés (en 2017).

 

ÉTAT DES STOCKS

 

 

Stock en bon état (non dégradé et non surpêché) :

  • Stock  du Pacifique Est
    • Ses stocks sont estimés être exploités au niveau du RMD. Dispose d'un programme de marquage a été mis en place dans le « Strategic Science Plan » pour la période 2019-2023, afin d’améliorer l’évaluation du stock. Environ 350 000 t de captures ont été reportées en 2019.
  • Stock du Pacifique Centre-Ouest
    • Ses stocks sont estimés être exploités au niveau du RMD. Mortalité par pêche des adultes et des juvéniles en augmentation continue et biomasse reproductive à son niveau le plus bas.
  • Stock  de l’Océan Atlantique Est 
    • Atlantique Est : les scientifiques recommandent de ne pas dépasser le niveau des captures ou de l’effort de pêche de 2012-2013.
    • Les prises en 2016, 2017 et 2018 ont dépassé ce niveau de 6 %, 11 % et 28 % (282 427 t ont été capturées en 2018).
  • Stock de l’Océan Atlantique Ouest 
    • Les scientifiques recommandent de ne pas dépasser les captures correspondant au RMD (30 000-32 000 t). Ce niveau n’a pas été dépassé depuis 2014 (22 873 t capturées en 2018).
    • L’état de ces deux stocks de l'océan Atlantique est sujet à de fortes incertitudes à cause, entre autres, de l’importante sous-déclaration des captures. Néanmoins, les modèles utilisés ont estimé que les deux stocks seraient en bon état.
  • Stock de l’Océan Indien
    • Biomasse reproductrice estimée supérieure au seuil de durabilité. Taux d’exploitation estimé inférieur au niveau du RMD (7). Les scientifiques recommandent de ne pas dépasser le niveau de captures établi pour la période 2021-2023 (513 572 t) ; cette limite est supérieure à celle de 2018-2020 (470 029 t) car la dernière évaluation a estimé une plus grande reproductivité du stock et un niveau de stock plus élevé par rapport au point de référence cible (probablement en raison de facteurs environnementaux favorables). Des captures importantes, dépassant les limites des captures définis, ont été enregistrées au cours de la période 2018-2019 (547 248 t).

 

L’évaluation de l’état des stocks de thon listao est difficile à réaliser en raison de ses caractéristiques biologiques et halieutiques (reproduction tout au long de l’année, difficulté à discriminer l’effort de pêche entre bancs libres et bancs sous DCP). Ainsi, plusieurs modèles sont utilisés mais présentent des incertitudes.

 

GESTION DES STOCKS 

Les stocks de thon listao sont gérés par des Commissions internationales : l'ICCAT (3), la CTOI (4), la CCPOC (5) et la CITT (6), selon les zones géographiques. Des mesures spécifiques sont prises par les Commissions, dans leur zone de compétence :

 

Océan Atlantique

  • Aucune mesure de conservation et de gestion spécifique portant sur le listao n’a été adoptée. Toutefois, des mesures de régulation visant à protéger les juvéniles de thon obèse et d’albacore en Atlantique Est, ont des répercussions positives sur le thon listao (interdiction de pêche sous DCP ou fermeture totale aux flottes de surface).

Océan Indien

  • Définition d’une limite de captures.
  • Déclaration de captures et de l'effort de pêche.
  • Enregistrement de navires actifs et autorisés.

Pacifique occidental et central

  • Fermeture de la pêche sous DCP pour les senneurs pendant trois mois (de juillet à septembre) dans les eaux nationales et internationales entre les parallèles 20 °N et 20 °S.
  • Limitation du nombre de senneurs congélateurs à senne coulissante, de plus de 24 mètres, pêchant entre les parallèles 20 °N et 20 °S (même niveau que celui de de 2013) ainsi qu’une limitation de l’effort de pêche (nombre maximal de jours de pêche autorisé/limites de captures).

Pacifique Est

  • Fermeture annuelle de pêche (72 jours en 2020), dans certaines zones spécifiques, pour les senneurs à senne coulissante de capacité supérieure à 182 tonnes et à tous les palangriers de plus de 24 mètres.

 

Taille minimale de capture : aucune

 

 

CONSOMMATION

Le thon listao arrive sur nos tables principalement sous forme de conserve (la législation européenne n’impose pas de mentionner le nom de l’espèce sur le thon mis en boîte). Le poisson de ligne est valorisé en longes crues surgelées ou fraîches. En 2014, une entreprise japonaise a ouvert un atelier de transformation à Concarneau afin de se rapprocher du marché européen pour la production de poisson séché, fermenté et fumé, le « Katsuobushi », typique de la cuisine japonaise. La Belgique importe du thon listao principalement préparé ou en conserve depuis l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Équateur et l’Espagne.

 

 • MSC • Quatorze pêcheries de thon listao sont certifiées (douze dans le Pacifique et deux dans l’océan Indien).

 

 


 

(1) Longueur à la fourche

(2) Dispositif de concentration de poissons

(3) Commission internationale pour la conservation des thons de l'Atlantique (ICCAT en anglais)

(4) Commission des thons de l'océan Indien (IOTC en anglais)

(5) Commission des pêches du Pacifique occidental et central (WCPFC en anglais)

(6) Commission interaméricaine du thon tropical (IATTC en anglais)

(7) Rendement Maximum Durable

 

ÉLÉMENTS CLÉS

  • Le thon listao est l’espèce de thonidés la plus pêchée au monde.

  • Tous les stocks de thon listao sont estimés être en bon état mais une forte incertitude existe autour de l’évaluation des stocks.

  • Dans les trois océans, la majorité des thons sont capturés à l’aide de DCP.

  • La pêche sous DCP entraîne de nombreuses prises accessoires de thon juvénile et d’espèces menacées.

  • Aucune taille minimale de capture n’existe pour cette espèce.

RECOMMANDATIONS D'ACHATS

À privilégier : stock océan Indien, stock Pacifique occidental et central.

 

À consommer avec modération : stocks océan Atlantique, stock Pacifique Est (stocks estimés en bon état mais mesures de gestion absentes ou faibles).

 

Privilégiez les individus ayant une LF > à 42 cm (stock de l’océan Indien), > à 45 cm (stocks de l’Atlantique), > à 63 cm (stocks du Pacifique), ou les grandes longes/tranches issues d’individus matures ayant eu le temps de se reproduire.

 

Évitez le thon listao pêché sous DCP. Certaines pêcheries sont certifiées FAD free  (sans DCP) ; appellation que l’on retrouve sur les boîtes de conserve.

 

Renseignez-vous sur l’origine du thon frais, surgelé, transformé ou en conserve avant tout achat.